LE BLOG D'EXPRESSION LIBRE

 

 

 

CONSTRUCTION DU NOUVEAU COLLEGE

Construit en 1967 en limite de la forêt domaniale de Bord, le collège Hyacinthe LANGLOIS a été entièrement restructuré et agrandi entre 1995 et 1997.

Pont de l’Arche Ensemble se félicite de l’annonce faite par Sébastien LECORNU de la construction d’un nouveau collège à Pont de l’Arche.

Ce projet, depuis des années, avait beaucoup de difficulté à aboutir .Objet de nombreuses réunions, commissions, concertations, d’avancements et de reculs, il devrait enfin se finaliser en 2019. Le président du Département vient en effet d’acter 14 projets, dont certains sont prioritaires à travers le plan d’urgence pour les collèges de l’Eure.

L’état de vétusté de notre collège imposait une décision rapide et déterminée, et nous regrettons tout ce temps perdu. Les collégiens échapperont semblablement aux prés fabriqués par manque de place. Il est vrai que cela devient une habitude dans notre commune, puisque c’était déjà le cas à l’école élémentaire !

Mieux vaut tard que jamais, puisqu’il s’agira d’une reconstruction complète du collège. Pont de L’Arche Ensemble souhaite bien évidement que la municipalité en son ensemble, travaille aux côtés du département pour faire de ce projet, un véritable atout pour l’avenir de notre territoire.

Les études seront lancées dès 2017, les travaux devraient débuter en 2019 et la livraison du nouveau collège pourrait intervenir en 2021. Il pourra accueillir 600 élèves. Le coût estimé du projet est de 13,5 millions d’euros. Il s’agira d’un véritable établissement du futur aux conditions de travail optimales pour les collégiens et tous les personnels, sécurisé dans ses abords et connecté à la fibre optique. Nous espérons qu’il sera labellisé « collège connecté », projet tendant à mobiliser le numérique au service de l’apprentissage des élèves 

Quant au lieu, il se pourrait que le stade Jacques HAVET soit sacrifié pour la bonne cause !

Il sera difficile de reprocher au maire ce choix, en se souvenant tout de même (avec le sourire) de la façon dont il a su avec cet argument, dénigrer notre projet électoral de 2014, nous expliquant qu’il était hors de question de RASER le stade !

Hervé LOUR, pour le groupe 

www.pontdelarche-ensemble.com

Sur Facebook : Pont De L’Arche Ensemble

Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr

UNE 6015 TOUJOURS AUSSI BRUYANTE !

Les riverains de la D 6015, entre les communes de Pont de L’Arche et des Damps, n'en peuvent plus du bruit. Ils comptaient sur les derniers aménagements, il semblerait que cela soit insuffisant.

Leur quotidien est rythmé par le bruit. « Dès le petit déjeuner, j'entends le trafic routier, ça excite mes nerfs », nous dit une habitante. « On ne peut pas déjeuner dans le jardin ni bouquiner sur un transat l’été », nous confie une autre. « Je ne fais pas la sieste car je ne trouve pas le sommeil, quant à la nuit, dès 3 ou 4 heures, on a les poids lourds qui passent avec des pointes vers 5 ou 6 heures, on ne peut même pas ouvrir les fenêtres ».

Voilà le quotidien des habitants qui vivent le long de la D 6015. Certains sont exposés à un bruit bien supérieur à 70 décibels. La nuit, c’est encore 80 décibels alors que le seuil doit être de 62 décibels. Pont de l’Arche Ensemble a décidé de saisir ce problème en sollicitant à nouveau le président du département au sujet d’un nouveau projet de plan de prévention du bruit dans cette partie de la ville.

En consultant les archives et les riverains, nous apprenons qu’apparemment le panneau d’entrée de ville aurait été redescendu. Le maire, avec le probable consentement du Conseil Général de l’époque, aurait réalisé cette modification dans le seul intérêt de générer des pistes d’économies d’entretien paysagé ! Impressionnant ; c’est dire où nous en sommes financièrement ! Un transfert d’entretien de la voirie permettant de décharger la ville de l’entretien d’une partie de cet axe routier !!! Hallucinant et tout cela au mépris de la sécurité des riverains ! Nous n’osons y croire !

Du côté de la mairie, les derniers aménagements semblent satisfaire et rien ne choque. De plus, sans se soucier de la qualité de vie des locataires, le maire ne s’est et ne s’opposera jamais à la création de logements le long de la 6015.

Pont de l’Arche Ensemble s’étonne et s’interroge de savoir pourquoi un tel point noir de la circulation ne fut pas priorisé en aménagement lors de la mandature DESTANS. Pourquoi, rien n’a été fait à cette époque ? En attendant, la population, les véhicules et le bruit augmentent sur la D 6015 à Pont de l’Arche.

Hervé LOUR, pour le groupe 

www.pontdelarche-ensemble.com

Sur Facebook : Pont De L’Arche Ensemble

Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr

LES IMPÔTS AUGMENTENT MASSIVEMENT A PONT DE L'ARCHE !

Lors de sa campagne, Richard Jacquet avait refusé dans ses tracts d'évoquer le sujet brûlant des impôts.

Pourtant, nous y voilà et c’est lors du dernier Conseil municipal, que la décision a été prise.

Rappelez-vous, la dernière hausse date de 2015, il s’agissait des abattements spéciaux  ( billet sur le conseil municipal de rentrée) qui ont été sacrifiés sur l’hôtel des économies.

Cette fois ci, plus de bricolage, c’est une hausse massive des impôts locaux :

+4% sur la taxe d’habitation

+6% sur la taxe foncière

+2% sur le foncier non bâti 

Chacun fera ses comptes, mais c’est un vrai coup de massue pour les Archépontains, dont même les plus anciens n’ont jamais connu un tel matraquage. C’est en effet une grande première, et jamais aucun maire n’avait osé annoncer de telles augmentations

Le maire a ajouté qu’il faudra également supprimer des emplois.

Et pourquoi pas commencer par celui de madame Janick LEGER, conseillère départementale PS, et recalée du suffrage universel à Léry, qui vient d’être embauchée sur on ne sait trop quelle mission  (Voir l'article précedent) ?

Il évoque également la suppression de certains services.

Après la fin du voyage des anciens, de l’entretien de la commune, des illuminations de Noel, de la vente de bâtiments communaux, de celle sur Internet des matériels techniques, de la diminution des horaires d’ouverture de la mairie, que va-t-il encore inventer ?

On ne sait pas. En tout cas, restera surement l’organisation somptueuse des vœux du maire, qui coûtent des milliers d’euros. Alors, une astuce, vous souhaitez récupérer vos impôts en toute légalité ? ... rendez-vous à ses vœux !

Plus sérieusement, il est triste de voir notre ville s’enfoncer année après année dans la spirale déficit – impôts-endettement. Surtout quand dans le même temps on s’apprête à construire un équipement culturel qui sera fort couteux en investissement, et plus grave encore en fonctionnement courant, tout en ne concernant que très peu de personnes.

La vérité aujourd’hui est dure à entendre, mais il faut avoir le courage de la dire : Il nous faut renoncer à cet équipement, abandonner ce projet que notre ville n’a plus les moyens de gérer.

Plus grave encore, il est vraisemblable que cette hausse des impôts n’est que la première d’une longue série…

 

Hervé LOUR, pour le groupe

www.pontdelarche-ensemble.com

Sur Facebook : Pont De L’Arche Ensemble

Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr

SACRE OPPOSITION

SACRÉE OPPOSITION !

Notre Maire semble de moins en moins supporter la pression de sa fonction. Pression qu’il se met d’ailleurs tout seul, en accumulant maladroitement les fautes stratégiques. Mais s’en rend-il vraiment compte ?

Dans le dernier numéro du magazine communal, il s’en prend ainsi à son opposition, qu’il espère museler et empêcher de participer au débat démocratique local. IL se livre ainsi à véritable festival de contre-vérités, mêlé à son autosatisfaction habituelle.

A court d’arguments pour répondre à nos deux publications, le maire panique et glisse rapidement vers le mauvais goût allant parfois jusqu’à l’indélicatesse.

Le premier dérapage a été de ne pas inviter les conseillers municipaux de la liste minoritaire à cette fameuse réunion sur le projet de ville nouvelle. Quel dédain ! Mais surtout quel déni de démocratie !

Nous avons souvent l’habitude qu’un conseiller soit oublié. Néanmoins, nous ne sommes pas dupes, oublier toute l’opposition et par la suite critiquer notre absence, ça ne manque vraiment pas de sel.

C’est cela l’art et la manière d’enfumer, avec en plus l’inélégance de laisser planer le doute sur les collaborateurs !

Le deuxième dérapage s’est produit lors du conseil municipal du 13 juin dernier.

D’après lui, notre territoire n’aurait pas besoin d’une nouvelle patinoire au prétexte que notre gendarmerie n’est pas entretenue par la CASE ? Comprenne qui pourra ! Deux très bons dossiers mais bien différents, et pour Richard Jacquet, une vision bien étriquée de la négociation des projets d’avenir !

Le Maire de Pont de l’Arche dérape de plus en plus souvent lors des conseils municipaux. Son agressivité ne masquerait-elle pas son incapacité à répondre aux questions, même les plus simples ? Il doit être difficile, en effet, de défendre un dossier sans l’aide d’un papier ou d’un collaborateur quand la gestion de la commune ne semble pas être son souci principal.

Archépontaines, Archépontains, ne sommes-nous pas en droit d’attendre de notre premier élu, qu’il soit autre chose qu’un homme de parti dont l’intérêt ne porte que sur la communication extérieure, au détriment du dialogue avec ses administrés ?

Hervé LOUR, pour le groupe

www.pontdelarche-ensemble.com

Sur Facebook : Pont De L’Arche Ensemble

Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr

UNE COMMUNICATION OPPOSANTE SOUS CONTROLE

Les attentats nous ont, toutes et tous, très profondément frappés et marqués à jamais. Après ces tragiques évènements, le débat local doit cependant reprendre sa place, c'est encore la meilleure réponse à l'obscurantisme.

Plus que jamais, le devoir d'information envers les citoyens, la mise en perspective et l'expression de la pluralité des opinions forment les conditions essentielles de l'exercice d'une démocratie apaisée. Notre commune ressemble aujourd'hui à un village qui se meurt lentement mais sûrement.

A travers ce billet d’expression nous tentons à chaque fois d’alerter, de dénoncer, de faire réagir et depuis plusieurs mois nous avons eu l'occasion d'évoquer de nombreuses situations.

Durant ces quelques mois au conseil municipal, nous en avons observé le fonctionnement. Sans être associé aux décisions, dans le non-dit permanent, Pont de l’Arche Ensemble constate qu’il n'existe aucun projet d'avenir, aucune vision pour demain pour notre village.

De plus en plus d’Archépontains, affirment être déçus par cette gouvernance.

Le maire, principal responsable de la situation actuelle essaie de compenser son incompétence systématique sur sa vision d’avenir par une mise en scène où la séduction se mêle à une forme de niaiserie candide.

Vous le savez, nous n’avons que ce seul billet pour dire ce qui nous choque, ce qui nous étonne ou ce que nous ne comprenons pas dans la gestion et le comportement de l’équipe dirigeante. Il nous faudra au fil des mois, réfléchir à d’autres vecteurs de communication.

Les affaires qui s’accumulent sur lesquelles nous possédons des éléments factuels incontestables, fruits de nos investigations, ne pourrons se satisfaire que d’un seul billet de 2200 caractères. Un seul billet qui est communiqué à monsieur le Maire deux mois avant sa réplique.

Il nous faudra se substituer à cette Mairie défaillante dans sa mission de communication, une mairie qui a tendance à pratiquer la collusion, la connivence et l'opacité.

La Mairie doit redevenir "la maison de tout le peuple" au lieu de la forteresse actuelle où quelques initiés se partagent jalousement un poste d'observation stratégique. 

 

Hervé LOUR pour le groupe

www.pontdelarche-ensemble.com

Sur Facebook : Pont de l’Arche ensemble

Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr

PETITS SECRETS ENTRE AMIS .... OU PRESQUE

 

Madame, Monsieur,

      Si les partis au pouvoir ont aujourd’hui mauvaise presse, c’est en partie dû au fait qu’ils ne respectent pas leurs engagements, qu’ils dissimulent la vérité à leurs électeurs, quand ils ne mentent pas, qu’ils agissent dans l’opacité et le secret de leurs bureaux…

      Nous en avons hélas encore un bel exemple à Pont de l’Arche.

Alors qu’il n’en avait pas ou peu parlé pendant la campagne électorale, le Maire a décidé depuis quelques mois de « fusionner ou mutualiser » notre commune avec des communes voisines.

La raison essentielle, la seule à vrai dire, est la faillite qui menace la ville à moyen terme. La fusion permettrait une augmentation de nos dotations budgétaires et sauverait, (peut-être ?) notre commune de la débâcle. C’est évidemment une bonne raison, mais l’on ne peut fusionner, abandonner son identité sur cette seule thématique. La logique territoriale, l’intérêt des habitants, la situation des personnels et des services de proximité, la gestion des équipements, tout cela doit être débattu et examiné avec soin.

Or, à quoi assistons-nous ? Après avoir reçu une fin de non-recevoir de la part de René DUFOUR, maire de Les Damps, qui n’avait pas envie de renflouer nos caisses au détriment des Dampsois, le maire de Pont de l’Arche s’est tourné vers Tostes et Montaure. Pourquoi pas ?

Sa démarche, nous échappe ! Pourquoi ne pas solliciter Igoville et Criquebeuf qui semblent assurer une meilleure continuité de territoire ? Aurions-nous plutôt affaire à une tentative de mariage purement politique ?

Sur des sujets si importants, même si nous ne pas sommes particulièrement séduits par cette hypothèse, nous aurions pu en débattre. Mais le maire n’a pas daigné demander l’avis de son opposition. C’est pourtant lui qui parle de démocratie à tout va !

Plus grave, il s’est contenté d’une réunion secrète avec ses collègues de la majorité municipale pour prendre la décision. Pas de chance pour lui, Richard Jacquet s’est retrouvé en minorité au sein même de son équipe, qui a refusé de le suivre dans cette voie.

Le maire a donc écrit à ses deux collègues de Tostes et Montaure pour leur expliquer qu’il n’y aura pas de fusion. Madame DESHAYES et Monsieur FLEITH ont plus de chance que les Archépontains, qui eux, ne sont au courant de rien !

Pas de réunions et d’informations préalables avec la population avant la décision des élus, pas de compte rendu des débats, pas un mot sur les décisions prises ou à prendre. Sans parler de l’éventualité d’un référendum, qui sur ce genre de sujet, semble s’imposer.

Les manques de communication, de concertation et de transparence sont consternants et inquiétants.

La question se pose par ailleurs sur la capacité du maire à gérer notre commune. Nous savions déjà que sur le plan technique, cela n’était guère glorieux. Désormais, il existe également un vrai sujet politique. Un maire, mis en minorité sur un sujet aussi important, pourra-t-il continuer à entrainer son équipe, à faire avancer des projets, à faire voter des budgets fantaisistes et des comptes administratifs en déficit. ?

Jamais avare de solution, Pont de l’Arche Ensemble, recommande aux élus concernés de soigner leur leadership ! Pour le reste « les futurs secrets entre amis ou les presque secrets ! », l’avenir nous le dira !

Pour le groupe PONT DE L'ARCHE ENSEMBLE

Hervé LOUR

Conseiller Municipal

Notre BULLETIN d'information

Page 1 Bulletin N° 1PDLA ENSEMBLEPage 2 Bulletin N° 1PDLA ENSEMBLEPage 3 Bulletin N° 1PDLA ENSEMBLEPage 4 Bulletin N° 1PDLA ENSEMBLEPdla ensemble 1pdla-ensemble-1.pdf (859.76 Ko)

CONSEIL MUNICIPAL du 31 mars 2016

 « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt » 

La vie de PONT DE L’ARCHE est gérée par le maire, qui par sa fonction, est tout puissant et n’hésite pas à le montrer. Il est le chef quasi absolu. Nous pensons que c’est vraisemblablement pour lui une consécration qui permet à son égo de s’exprimer sans retenue. Les adjoints ou conseillers municipaux ont une attitude déférente vis à vis du maire, dont ils portent les couleurs.

Il semblerait que « Leur Chef ait toujours raison » par conséquent, lorsqu’ils pensent le contraire, ils se gardent bien de le manifester.  

Ce fut une nouvelle fois le cas lors du vote du budget primitif le soir du 31 mars 2016.

Pourtant depuis les élections municipales, l’opposition n’a cessé de rappeler à la majorité de travailler sur les sujets primordiaux et de dépenser beaucoup moins.

Hélas ! La réalité est tout autre. Lors de ce Conseil Municipal nous avons été tout simplement épuisés par les explications du maire qui n'en finissent plus et qui ne sont faites que pour "noyer le poisson».

En quelques années, c’est plusieurs millions d’euros (nos impôts) qui ont été dépensés pour des projets clientélistes, des réceptions (près de 4420 € pour les vœux), des manifestations… Et cela ne choque toujours personne ! Il faut voir tous les élus de l’équipe de monsieur JACQUET qui lèvent la main sans  s’interroger, pour voter des erreurs budgétaires...

Nous les avons donc laissé voter et nous avons voté contre !  Après tout, cela aurait changé quoi de s’exprimer ?

Le maire vend de l’imaginaire…laissons-les donc nager dans le bonheur.

Les Archépontains doivent pourtant savoir qu’année après année, les déficits se perpétuent et se creusent. Il n’en demeure pas moins qu’un certain vent de contradiction semble s’installer au sein du conseil. Y aurait-il quelques courageux pour dire tout haut ce que tous les autres conseillers pensent tout bas. Quant au budget, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il y a fort à parier que nous serons encore dans le rouge l’année prochaine.

La fin approche, d'autant plus que les erreurs de gestion et les mauvais choix vont continuer, et le maire, un jour ou l’autre devra faire face à la réalité.

Hervé LOUR pour le groupe
www.pontdelarche-ensemble.com
Sur Facebook : Pont de l’Arche ensemble
Par mail : pontdelarche.ensemble@yahoo.fr