CAMPAGNE PROJET contre PROJET

PARLONS PLUTÔT DE L'AVENIR DE PONT DE L'ARCHE

Il n’aura donc pas fallu longtemps pour que la campagne électorale s’anime, mais de la plus mauvaise manière qui soit!

Richard Jacquet avait  pourtant annoncé un débat digne, projet contre projet ! Dans un article sur son blog, sous forme d’auto interview, il oublie le dimanche ce qu’il a écrit le samedi et surtout ne supporte pas que Ludovic AUMONT s’exprime en toute sincérité sur ce mandat qui prend fin.

Dans ce propos, assez méchant, il s’en prend violemment non pas aux idées, mais personnellement à son adjoint à la culture, ne supportant pas la contradiction.

Il lui reproche tout et n’importe quoi. En toute logique, la formulation est faite dans le but de salir l’honneur de Ludovic Aumont, puisqu'elle  laisse entendre qu’il n’aurait pas fait son travail d’élu depuis 6 ans ! Entre nous, il serait grand temps à 1 mois de la fin de cette mandature de le constater.

En guise de réponse objective, nous aurions préféré que le maire sortant parle plutôt de son bilan, qui sera inévitablement son boulet. Qu’il nous parle plutôt de son positionnement politique au Parti socialiste qu’il devra assumer, qu’il rende des comptes sur sa gestion. Qu’il évoque ses promesses non tenues. Et enfin qu’il présente  pour une fois un véritable  projet.

Nous ne tomberons pas,  quant à nous, dans ce piège qui consiste à attaquer les candidats sur le plan personnel.

Une campagne électorale digne, c’est cela.Mais au fond, cette pantalonnade confirme un ridicule excessif, et il suffira à chacun de lire l’article pour se rendre compte que Richard JACQUET répond à Richard JACQUET ! La seule et unique façon de tomber d’accord avec lui même !

Cette attaque ad hominem est déplaisante et nous invitons le candidat socialiste à garder son sang-froid pour que cette campagne se déroule dans un climat digne et respectueux des personnes. Ludovic Aumont, comme toutes les candidates et tous les candidats de la liste Pont de l’Arche Ensemble seront dignes et respectueux pour deux s'il le faut,  sans répondre aux provocations.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.